Sculpteurs

Loïc Hervé

France

Contact
 
Code de sécurité à recopier

=>
Né en 1947 à Rennes
Beaux-Arts Académie Julian, Paris de 1964 à 1967
Voyages autour du monde de 1967 à 1977
Vit et travaille en France



LE POIDS DES CHOSES




Breton dans l’âme, grand voyageur issu de cette terre inspirée par la mer, Loïc Hervé passe quelques temps en Afrique. Revenu à Rennes, sa ville natale, il transpose ces images d’un ailleurs dans son travail de sculpteur… d’où, peut-être, l’idée de “Paysages transportés”. Paysages transportés et transportables, d’un lieu à l’autre, topographiquement, mais aussi de l’imaginaire au réel et du réel à l’onirique. Travaillant le marbre, le granit et le cuivre, dont il aime l’oxydation, il les mêle volontiers au bois ainsi qu’à des matériaux plus hétéroclites ou des objets de récupération. Parfois, le paysage rencontre la mer comme dans cette série réalisée à Cancale en 1989 pour résister aux forces des marées, intitulée “Traces/Mémoire”. De deux mètres-rubans reliés entre eux par un motif itinérant, il fait une route avec son but et son histoire, d’une maison stylisée aux structures métalliques, il fait sortir un long ruban métallique modulable : la route qui ne mène nulle part, celle qui va où l’on veut, la route de tous les possibles… “paysage extensible” au graphisme superbe.


Paysages transportés, intérieurs, extérieurs, radiographie d’une autre route, une colonne vertébrale humaine prise entre deux frontons de marbre au rendu antique, Loïc Hervé est un sculpteur-poète du voyage, de l’ici transporté dans l’ailleurs. Il sait très bien relier tradition et modernité, et transformer une abstraction quasi minimaliste dans le choix et l’économie des matériaux en un lyrisme très contemporain : ainsi s’attaque-t-il à la modernité des moyens de locomotion en immortalisant des chambres à air prises dans des robinets de cuivre aux valves inénarrables. Il va sans dire qu’en cette ère automobile, la chambre à air est un élément indispensable au voyage !
Loïc Hervé nous transporte avec l’humour toujours profond d’un artiste qui tente de nous faire vivre “Le Poids des Choses”, titre de sa dernière série, peut-être en hommage à Guillevic, ce grand poète breton qui vient de nous quitter.

Lélia Mordoch
e-mail : lelia.mordoch.galerie@wanadoo.fr

Galerie Lélia Mordoch
50 rue Mazarine 75006 Paris
Téléphone : 331 53 10 88 52
Fax : 331 53 10 88 49
Retour


 

  Galerie d'art contemporain, inscription gratuite