danse dans les ruines
danse dans les ruines
encre et acrylique sur toile



-  Disponible -

Peintres

Michel Briat

France
Paris

michel.briat@gmail.com
Site web
Contact
 
Code de sécurité à recopier

=>
Babyboomer, je suis né en 1960, l’année où la RDA désigne Elvis comme ennemi public numéro un.
A quatorze ans, j’achetai mon premier disque, à seize montai mon premier groupe. Mais le guitariste fugua.

Par hasard, je me retrouve diplômé d’une grande école de commerce et cherche du travail habillé avec un costume écossais mauve et jaune. Malgré ma tenue de clown, je parvins à impressionner un boss de Bayer, en débarquant dans son bureau sans me faire arrêter par la sécurité.
Mais pour moi ce fut tragique : Je réalisai que j’allais devenir le fils prodigue tant attendu, un golden boy. J’allai pourtant pouvoir acheter plein de Golf GTI à mes copines.

A la place, je décidai d’accomplir mon plus grand désir :
Devenir peintre. J’ai envoyé une lettre spontanée à un grand peintre, Pierre Alechinsky. Le maître m’appela un matin. J’étais tellement impressionné que je lui ai dit : “Bonsoir monsieur” à neuf heures du matin. Il voulait voir mes peintures…
Je suis allé dans son atelier aux Beaux Arts, une semaine trop tôt. Quand finalement notre rencontre eut lieu, je l’ai entendu dire :
“Briat, nous allons travailler ensemble”. Ce qui sauva ma vie.

J’admire aussi Chirico, Malevitch, Matisse, Richter, Redon.
Mais je ne les ai pas rencontr
Retour


 

  Galerie d'art contemporain, inscription gratuite