blue liNe o.ff
blue liNe o.ff


- 40€  -

Photographes

Nolwenn Gourdon

Le Mans - France
Sarthe

jamais_toujours@yahoo.fr
Site web
Moments d’une traversée.
Remonter la mémoire des traversées c’est faire du lieu un lieu où l’on passe. J’étais ici et ailleurs. Là. Les photographies de No. sont de ces arrêts qui ne prennent sens que dans le mouvement d’une traversée, dans les instants capturés à la trajectoire. La place géographique se trace, s’agite, se joue volontairement de l’empeinte et de la fuite comme pour témoigner d’un passage plutôt que d’un endroit, d’un geste plutôt que d’une situation précise.
Traversées successives où se noue pourtant deux postures photographiques différentes : celle à l’exploration du corps voyageur toujours revêtu de noir et blanc, et celle dénonçant un regard soudainement fasciné par les couleurs et les géométries des lignes urbaines.
La sélection des photographies n&b creusent la traversée dans les ombres étirées, dans le flou d’une silhouette traversant un espace. De biais parfois, comme le cadrage. Le noir dévore les zones de lumière, le blanc brûle dans les gris déclinés et l’un l’autre rendent leurs frontières inexactes. Franchissables en somme. Le corps, parfois à l’arrêt, adopte une pause, comme pour mieux repartir alors. Toujours en mouvement, il nous dit son passage, drape ses limites d’incertain, convoque un regard cherchant les marges et les lignes.
Les photographies en couleurs nous parlent de lignes, aussi, mais celles que dessinent une architecture, l’arrête d’un mur, la récurrence de motif du design urbain. La focale se ressèrre, enssèrre. La structure sature l’espace du cadre par la répétition des dessins et des formes, hachure l’horizon, extrait le détail d’une topographie où là encore il ne s’agit pas de dire le lieu mais de le traverser, de déborder du regard le cadre qui le maintien, de suivre ces graphismes rigoureux comme autant de directions vers un ailleurs.
D’une photographie à l’autre, d’une série à la suivante, l’invitation reste la même alors : s’arrêter, contempler, saisir c’est aussi franchir. Et atteindre, dans cette capture photographique, le mouvement qui l’accompagne.
Retour


 

  Galerie d'art contemporain, inscription gratuite